La Cathédrale Notre-Dame à Reims

Quand on entreprit la construction de la Cathédrale en mai 1211, une première génération de cathédrales gothiques avait déjà vu le jour à Senlis, Noyon, Laon ou Paris, des édifices de moindre hauteur intérieure en raison d’un contrebutement extérieur effectué par des arcs-boutants encore peu aboutis. Puis à Soissons, Chartres, Reims, avant Amiens et Beauvais… les cathédrales furent alors de plus en plus hautes et lumineuses pour répondre à la demande des théologiens de l’époque.

Dans ce dessein, les bâtisseurs de la Cathédrale de Reims innovèrent, avec une fenêtre châssis élancée, répétée dans tout l’édifice et pris pour modèle dans l’Europe entière. Ils évidèrent au-dessus des trois portails de la façade les tympans de pierre remplacés par des vitraux pour la première fois dans l’histoire de l’architecture.

La voûte de la nef monte à 38 mètres, épaulée à l’extérieur par des arcs-boutants dont la technicité performante est métamorphosée en cortège d’anges. L’ornementation, le décor de la Cathédrale relèvent, comme l’architecture, d’un dynamisme novateur : les vitraux illustrent à l’intérieur les récits narrés par la statuaire à l’extérieur de l’édifice avec une prodigalité inégalée. La Cathédrale est le manifeste de la monarchie sacrée à Reims avec l’omniprésence de Marie « reine du ciel » à qui la Cathédrale est dédiée, et avec la représentation répétée de la filiation symbolique entre les rois de la Bible et les rois de France.

La construction de la Cathédrale, commencée par le chevet, s’étendit durant tout le XIIIeme siècle pour le gros oeuvre, les parties hautes des tours n’étant achevées qu’au XVeme siècle quand un incendie détruisit la charpente en 1481 : la toiture refaite, les travaux s’arrêtèrent en 1516 sans élever les flèches prévues.

 

Réservez votre chauffeur VTC à Reims dès 10€ au 06 52 19 72 15.

Leave a Comment